Documents

Découvrez AgritechTrade Premium Plus en images !

phoca thumb m accueil-premiumphoca thumb m accueil-tableau-blephoca thumb m accueil-tableaudebord-blephoca thumb m 15min-blephoca thumb m cotations-blephoca thumb m alerte-smsphoca thumb m header-article-premiumphoca thumb m commentairesphoca thumb m AT-avancephoca thumb m article-blephoca thumb m meteophoca thumb m synthese-ffcphoca thumb m panneau-cotationsphoca thumb m forumphoca thumb m news-breves

Le tournant économique 2017 en approche

Écrit par AgriTechTrade

Crée le vendredi 24 février 2017 16:00
Évaluer cet élément
(1 Vote)

En 2016, trois événements majeurs ont eu lieu avec le premier qui a mis fin à partir du mois de Mars à 5 ans de baisse des cours des matières premières dans leur ensemble à l'exception des cours des céréales (blé et riz). Le second événement a eu lieu au mois de Juin avec le Brexit en Angleterre et la secousse que cela a produit sur les marchés financiers le jour même (- 10 %). Et le troisième aura été celui de l'élection de Donald Trump le 9 novembre à la tête de la première puissance économique au monde, avec des marchés boursiers américains qui ne cessent de progresser depuis.

Et 2017, depuis la prise de fonction du nouveau président américain, les marchés semblent être actuellement dans le grand questionnement, avec cette période d'indécision, temps que le programme économique et fiscal de la première puissance mondiale n'est pas clairement explicité.

Nous approchons maintenant du moment fatidique où chacun va pouvoir bénéficier de l'information, et pouvoir prendre des décisions en son âme et conscience. Et cela avec trois échéances qui vont s'offrir à nous :

- le mardi 28 février avec le discours de Donald Trump au Congrès devant les deux Chambres sur la politique générale

- la réunion de la Fed pour son FOMC du 14 et 15 mars prochain avec une probabilité non négligeable de hausse des taux

- la réunion du G20 des ministres des finances en Allemagne à Baden Baden avec la promotion du libre-échange et la volonté d'éviter une guerre des devises, sans oublier la lutte contre le changement climatique.

C'est donc à un tournant économique auquel on devrait assister, avec des lignes qui cette fois-ci devraient bouger, notamment au niveau de la monnaie de l'euro. L'enjeu se situant au niveau des échanges commerciaux, avec une politique de taux de change jugée injuste par le nouveau locataire de la Maison Blanche par rapport à la Chine et à l'Allemagne (à cause d'une dévaluation). C'est donc sur cette politique de commerce international que sera sans doute mis l'accent mardi 28 février. Il faudra donc s'attendre ensuite à une réaction du dollar, qui actuellement est jugé trop fort. Mais ce ne sera pas pour autant, que la tendance de l'euro va s'inverser de sitôt. L'euro étant actuellement dans une tendance de fond baissière, enfermé dans un canal de bornes 1,03 - 1,12. Et seul le dépassement de la borne supérieure remettrait en cause sa tendance de fond. Pour le moment, parité euro dollar se situe proche des 1,06.

Le cheval de bataille du nouveau président étant de lutter contre le déficit commercial qui pour lui détruit les emplois (déficit de 319 Mds $ avec la Chine, de 62,5 Mds de $ avec le Japon et de 59,5 Mds de $ avec l'Allemagne), donc il devrait mettre l'accent sur le sujet avec un objectif de faire pression sur les gouvernements concernés. Son objectif, que l'Amérique produise de nouveau et exporte. Donc avec un dollar très fort comme il l'est actuellement, c'est quasiment peine perdu pour une certaine compétitivité sur le plan de l'export.

De fait, il va falloir s'attendre à ce que les lignes bougent dans les semaines et les mois à venir, et cela pourrait commencer par un recul du dollar. Il va donc falloir suivre de très près l'évolution de l'euro à compter du mois de mars, et il y a aussi fort à parier que cela va être un casse-tête par rapport aux futures décisions de la Fed par rapport à son objectif de trois hausses de taux d'intérêt directeurs cette année 2017. Et comme répercussion, cela pourrait bien avoir des conséquences sur la politique accommodante de la BCE, qui devra s'ajuster, et probablement faire perdurer le QE bien au-delà de la date escomptée.

Au final, les décisions que vont les principaux acteurs mondiaux vont avoir des répercussions sur les actifs, à commencer par les valeurs mobilières, mais aussi pour les matières premières. 

 Graphe de l'Euro ce 24/02/17 à 16h30   
EURO-DOLLAR 24Feb2017-16h30  

Un abonnement gratuit est nécessaire pour pouvoir lire les commentaires ou pour pouvoir rédiger un commentaire. Cliquez ici pour en savoir plus Abonnement Gratuit