Documents

Découvrez AgritechTrade Premium en images !

phoca thumb m accueil-premiumphoca thumb m accueil-tableau-blephoca thumb m accueil-tableaudebord-blephoca thumb m 15min-blephoca thumb m cotations-blephoca thumb m alerte-smsphoca thumb m header-article-premiumphoca thumb m commentairesphoca thumb m AT-avancephoca thumb m article-blephoca thumb m meteophoca thumb m synthese-ffcphoca thumb m panneau-cotationsphoca thumb m forumphoca thumb m news-breves

  • La Quotidienne du 3 Juillet 2015

    Blé / Wheat

    L'Égypte a confirmé son achat de seulement 60 000 t de blé, d'origine roumaine, pour une livraison début août, pour un prix global de 212,5 $/t CAF (191 €/t).

    L'analyste MDA CropCast révise à la baisse de 2,8 Mt son estimation de la production mondiale de blé à un total de seulement 707,8 Mt. On est donc maintenant loin des 721,5 Mt de l'USDA du mois de Juin !

    En Europe, les productions de blé sont encore estimées aux niveaux suivants : 39 Mt pour la France, 25,5 Mt pour l'Allemagne, 15,5 Mt pour l'Angleterre, 10,5 Mt pour la Pologne.

    Selon une étude de la FAO les prix des matières agricoles devraient baisser au cours des 10 années à venir, notamment grâce à une production qui ne devrait cesser de s'accroître. Cette même étude prévoit une récolte de blé de 787 Mt d'ici 2024 (USDA = 721 Mt pour 2015-16).
    Étude qui semble presque un peu en décalage par rapport au contexte actuel !

    D'après le ministère de l'Agriculture en Ukraine, la récolte de céréales 2015-16 pourrait atteindre 60 Mt, avec des exportations entre 34 et 37 Mt. Ces déclarations avaient déjà été faites au milieu du mois de juin, pas d'énorme surprise donc. Le blé représente plus d'1/3 de la production (USDA = 23 Mt) et plus d'1/3 du volume de céréales exportées (USDA = 11,5 Mt).

    D'après Reuters, l'Inde pourrait investir l'équivalent de 8 milliards de dollars pour stimuler l'irrigation, notamment dans les zones rurales. Cela permettra d'une part de réduire ainsi sa dépendance à la mousson, et d'autre part accroître la productivité des cultures. Pour rappel, l'agriculture pèse environ 15% de l'économie indienne.

    Le cours du blé après avoir passé une partie de la journée en terrain négatif aura pris vigueur en milieu d'après midi après que Chicago se soit maintenu aux alentours des 5,90 $ le boisseau, permettant au cours du blé de finir la séance sur une hausse de 3,75 € pour une clôture sur les 206,5 €/t. Pour ce vendredi, alors que Chicago sera fermé, veille de la fête nationale, le cours du blé devrait peu évoluer à +/- 2 €/t.

    Colza / Soja

    L'analyste Informa vient de réviser à la baisse de plus de 40 millions de boisseaux son estimation de production de soja US par rapport à l'USDA de Juin à un total de 3 808 000 000 de boisseaux (103,42 Mt).

    D'après APK Inform les conditions climatiques en Ukraine ont été optimales pour permettre une récolte importante de soja. La récolte et les exportations pourraient atteindre des niveaux record. L'estimation pour la campagne 2014-15 est de plus de 4Mt (USDA = 4,4 Mt), et de 2,5 Mt pour les exportations (USDA = 2,6 Mt). Des estimations qui restent donc légèrement inférieures à celles de l'USDA.

    En revanche, pour la campagne 2015-16 la production de colza en Ukraine pourrait être en diminution. Les surfaces semées ne sont pas aussi importantes qu'estimées au départ. Le ministère de l'Agriculture estime la production de tournesol à 10 Mt (- 200 000 t par rapport à l'an dernier). On a la même estimation dans le dernier rapport USDA.

    En France, les premiers échos de rendement font apparaître un recul de productivité de 10 à 20 % par rapport à l'an dernier.

    L'Irak s'est positionné à l'achat pour 10 000 t d'huile de tournesol, sans précision sur l'origine.

    Le cours du colza après avoir touché ses cibles potentielles à 400 et 405 €/t, continue sa consolidation avec comme support les 395 €/t, reculant ainsi ce jour de 1,5 € pour clore la séance sur les 397 €/t. Pour ce dernier jour de la semaine, on devrait reprendre le niveau des 395 €/t comme support et le niveau des 400 €/t comme résistance.

    Maïs / Corn

    Pour la quatrième année consécutive, l'Argentine pourrait voir une diminution de ses surfaces de maïs de 10 à 15 % pour la campagne 2015-16. D'après le Buenos Aires Grain Exchange, les surfaces passeraient alors de 3,4 Mha à 3 Mha. Certaines estimations plus pessimistes estiment une baisse encore plus élevée. Les résultats en terme de production sont certes très bons (environ 90 qx/ha), mais les résultats sont très mauvais en terme économique.

    Le cours du maïs semblait marqué le pas sur la première partie de la journée, mais au final, le cours a de nouveau progressé de 4 €/t sur l'échéance Août à 193,75 €/t, alors que le cours du maïs nouvelle récolte s'envole de 5 €/t pour terminer la séance sur les 195,5 €/t, à seulement 4,5 € de son objectif cible des 200 €/t.

    Maïs le 02 07 2015

    Météo

    Après d'importantes pluies il aurait été surprenant de voir une carte comme celle de l'année dernière (carte de gauche). La région ouest des US reste la seule largement concernée par le manque d'eau. Les autres régions sont - au contraire - plutôt concernées par des excès d'eau. Des pluies sont de nouveau prévues dans le Midwest pour la semaine à venir.

    Déficit de précipitation USA au 01 07 15

    Economie

    Ce jeudi le marché était suspendu aux dernières tractions avec la Grèce avant le référendum de ce dimanche, et la parité euro dollar reculait de nouveau de 0,3 % environ pour s'établir sur les 1,1086 contre 1,1056 la veille (point bas de séance à 1,1032 et point haut à 1,1121). En ce début de matinée, la parité euro dollar avance de 0,2 % à 1,1110.

    Le cours du pétrole WTI ce jeudi n'a que très légèrement progressé de 0,15 % pour s'établir sur les 56,95 $ le baril (point haut à 57,95 $). L'explication du jour : toujours une offre excessive et une attente du dénouement de la Grèce et de l'Iran. Ce matin, le cours du brut recule de 0,65 % sur les 56,55 $, restant en-dessous de sa MM50 à 59,30 $ le baril.

    Ce jeudi, le cours du Brent de la mer du Nord est resté quasi inchangé en fin de séance avec un + 0,1 %, pour clore sa séance sur les 62,1 $ le baril (sous sa MM50 à 64,6 $), après avoir atteint un point haut à 63,25 $. Ce matin, le cours du Brent recule de 0,65 % sur les 61,65 $.

    Ce jeudi 2 Juillet, le cours de l'once d'or a plongé en cours de séance sur les 1157 $, reculant de 0,2 %, restant en-dessous des 1200 $, pour venir clore la séance sur les 1166 $ l'once après avoir atteint un point haut à 1170 $. Ce matin, le cours de l'or régresse de 0,25 % sur les 1169 $, restant en-dessous de sa moyenne mobile 50 séances (1190 $). Rupture de sa zone de trading range des 1170 - 1210 $ l'once toujours pas réellement actée !

La Numérique du 10 JUIN 2015 - USDA

 

AgritechRendement

agritechrendement public
Avec Déjà plus de 500 partages
Retrouver la plateforme AgritechRendement
pour la campagne 2014/2015

News marché

Cher visiteur !

 


Le site a fait peau neuve. Vous devez vous connecter pour accéder à l'intégralité du site. Si vous n'êtes pas abonnés, faites comme nos Agritechnautes ! Abonnez-vous et entrez sur le portail Agritechtrade, un portail dédié aux marchés des matières premières agricoles.

L'équipe AgritechTrade

Articles Public