La Quotidienne des marchés du 27 Février 2018

La vague de froid se poursuit sur l'Europe et monte en intensité sur la France, avec des températures négatives de - 10 °C sur l'Est de la France (en ressenti de - 16 à - 20 °C), mettant la pression sur les opérateurs de marché, notamment du côté du colza et du blé. Sur le continent des Amériques, c'est toujours la sécheresse qui demeure le facteur numéro 1 d'inquiétude.

Blé / Wheat

En Ukraine, les températures glaciales descendent actuellement sur le pays entre - 15 et - 23 °C, mais peu de craintes à avoir concernant les productions agricoles, puisque le pays a obtenu auparavant une couverture neigeuse de 6 à 24 cm en fonction des régions (6 à 30 cm dans le Nord du pays et de 3 à 8 cm dans le Sud du pays). Les températures du jour devraient se situer entre - 5 et - 14 °C.

Pour plus d'information, retrouvez ICI : La Minute des Marchés Agricoles du 26 Février 2018 

En Chine, les autorités du pays lèvent l'interdiction sur le plan sanitaire d'importer du blé en provenance de 6 régions de Russie. On rappellera ici que la Chine est censée détenir près de 50 % des réserves mondiales de blé !

Aux Etats-Unis, la forte sécheresse reste persistante dans la partie Sud-Ouest de la région des Plaines du Sud.

Les inspections douanières à l'exportation pour le blé américain ont été rapportées à 280 200 tonnes, soit en deçà des attentes comprises entre 325 000 et 525 000 tonnes, comparativement aux inspections de la semaine dernière à 422 300 tonnes.

Le cours du blé Mai18 a terminé la séance en hausse de 1 €/t sur les 165,50 €/t dans un volume de 21 000 lots (volume toutes échéances de 44 500 lots), soit au-dessus de sa MM20 (162 €/t). Pour ce mardi, on observera la réaction du marché face à la zone de résistance des 166/167 €/t.

De son côté, le cours du wheat Mai18 après avoir testé sa zone de support des 4,67/4,68 $ le boisseau, est venu clore la séance à 4,73 $ (+ 2 %). Pour ce mardi, on observera la réaction du marché face à sa zone de résistance des 4,78/4,79 $.

Ouverture du blé Euronext attendue : de - 0 € à + 0,50 €/t


Colza / Soja

En Ukraine, les stocks de l'ensemble des graines oléagineuses sont en baisse de 7 % sur un an à date du 1/02/18, à seulement 5,06 Mt. Le pays est devenu le 4ème exportateur de produits agricoles vers l'UE.

Le temps en Argentine reste sec et environ les 2/3 des zones de maïs et de soja sont sous pression pendant au moins encore la semaine à venir, avec des prévisions de faibles chances de pluie dans les 6 à 10 jours à venir dans certaines parties de l'ouest de l'Argentine. La moitié nord de la zone de production de maïs et du soja brésiliens reste quant à elle plus humide au cours des deux prochaines semaines.

Les inspections douanières de soja ont été indiquées ce lundi à 762 000 tonnes, soit dans la fourchette des estimations comprises entre 600 000 à 900 000 tonnes, cela à comparer aux ventes de la semaine dernière de 960 100 tonnes.

Selon le rapport quotidien de l’USDA, les exportateurs américains ont vendu 132 000 tonnes de soja à destination de la Chine pour la campagne de commercialisation 2017/2018.

Le cours de l’huile de palme à la bourse de Malaisie a été en hausse de 17 ringgits ce lundi pour clore à 2540 ringgits la tonne échéance Mai18.

Le cours du colza a terminé la séance en hausse de 2,50 €/t sur les 358,75 €/t dans un volume élevé de 8 100 lots (volume toutes échéances de 11 800 lots), soit au-dessus de sa MM20 (351 €/t), avec une clôture au-dessus de sa zone de support des 350 €/t. Pour ce mardi, on observera la réaction du marché face à sa zone de résistance des 359/360 €/t alors que sa zone de support se situe sur les 354/355 €/t.

Ouverture du colza Euronext attendue : de - 0,50 € à + 0,50 €/t


Maïs / Corn

Au Brésil, les chantiers de récolte de soja au Parana continuent d’avancer, mais il est à noter des retards par rapport à l’an dernier, et les analystes continuent de s'inquiéter du retard des semis de maïs pour la culture de maïs Safrinha dans cette région. Si la récolte de soja continue d'être retardée par le temps pluvieux, certains analystes s'attendent à ce que les superficies de maïs soient en diminution pour le pays.

Selon le rapport quotidien de l’USDA, les exportateurs américains ont vendu 125 000 tonnes de maïs pour une destination inconnue pour la campagne de commercialisation 2017/2018.

Les inspections douanières américaines à l'exportation de maïs ont été indiquées ce lundi à 1 305 800 tonnes, dépassant les attentes comprises entre 800 000 à 1 100 000 tonnes, et cela étant à comparer aux inspections de la semaine dernière à 938 300 tonnes.

Le cours du maïs Juin18 a terminé la séance en hausse de 0,50 €/t sur les 161,25 €/t dans un volume de 800 lots (volume toutes échéances de 1 900 lots) soit au-dessus de sa MM20 (160 €/t). Pour ce mardi, on observera le comportement du marché face à sa zone de résistance des 161/162 €/t.

Ouverture du maïs Euronext attendue : de - 0,25 € à + 0,25 €/t


Météo

En Argentine, l'humidité des sols reste un sérieux problème et les estimations de production de maïs et de soja pourraient être de nouveau revues en baisse dès le début du mois de Mars.

Humidité des sols en Argentine au 26 02 2018


Energie

Le très léger repli du dollar et les signaux reflètant une offre de pétrole sous contrôle sur le marché mondial selon le point de vue de certains analystes.

Le cours du pétrole WTI ayant encore progressé ce lundi, terminant la séance sur les 63,90 $ le baril (+ 0,35 $), et se situant maintenant au-dessus de ses moyennes mobiles courtes à 7, 20 et 50 périodes. Le cours du Brent a terminé la séance en hausse de 0,20 $ le baril pour clore la séance sur les 67,50 $, soit juste au-dessus de sa MM50.


Economie

A 24h00 du premier discours du nouveau président de la Fed devant la Chambre des représentants, la tension semble redescendre d'un cran, avec des indices boursiers aux Etats-Unis qui progressent de nouveau de plus de 1 % (+ 1,20 % pour le S&P500 à 2 780 points et + 1,60 % pour le DJ30 à 25 710 points). La chute des cours des valeurs boursières qui a lieu lors du passage de témoin semble maintenant être bien loin, et la routine haussière semble être de retour. Paradoxalement, les cours des matières premières dans leur ensemble poursuivent le chemin du redressement à l'exception du sucre et du gaz.

Cela peut vous intéresser :


0 Commentaires

Vous devez être connecté pour lire ou écrire un commentaire

Connexion

Pas de compte ?

Découvrez gratuitement les services PRO pendant 15 jours.

Tester

Devenez un AgriTechNaute et accéder à pleins d'avantages, c'est gratuit

S'inscrire

News

Hausse

12 décembre 2019 15:12

Les ventes hebdomadaires américaines à l'export sont ressorties pour le maïs à 873 000 tonnes, pour le soja à 1 050 000 ...

Baisse

11 décembre 2019 17:34

Les stocks hebdomadaires de pétrole brut US sont ressortis en hausse de 0,8 Mb (total de 447,9 Mb), par rapport à une ba...

Stable

10 décembre 2019 18:43

Un rapport USDA spécial Chine, avec avec ses hausses de production en Blé + 1,6 Mt, en Maïs + 6,6 Mt (production mondial...

Baisse

10 décembre 2019 18:20

USDA = Hausse du stock de fin en Soja ! Alors que le stock de fin en soja était attendu stable à un total de 95,4 Mt, il...

Baisse

10 décembre 2019 18:16

USDA = Hausse du stock de fin en Maïs ! Alors que le stock de fin en maïs était attendu en baisse de 0,5 Mt à un total d...