Suivis marchés

Coup d'oeil rapide

Indicateurs techniques

CT : Vente 40%
MT : Achat 25%
LT : Achat Fort 67%

Commentaires

agrimarche

28 janvier 2020 13:06

Concernant le sucre, la poussée est main ...

JFB

21 janvier 2020 10:49

pour éviter un effondrement des semis du ...

agrimarche

21 janvier 2020 10:42

Après des années de léthargie, le cours ...

agrimarche

14 décembre 2019 10:11

Rappel pour le lieu de la réunion de ce ...

agrimarche

12 décembre 2019 20:01

La Réunion du lundi 16 Décembre 2016 sur ...

News

Baisse

17 février 2020 17:58

Sur le plan de l'export, l'UE a indiqué le cumul pour la semaine dernière : 67 000 tonnes de flux physiques pour le blé ...

Lire

Baisse

11 février 2020 18:21

Un rapport USDA sans saveur, et plutôt reçu comme baissier par le marché, qui est actuellement vendeur sur les principal...

Lire

Hausse

11 février 2020 9:48

Sur le plan de l'export, l'UE a indiqué le cumul pour la semaine dernière : 208 000 tonnes de flux physiques pour le blé...

Lire

Notre sentiment

26 février 2020 13:41

Sur la récolte 2019, alors que les volumes ont répondu présent sur l'hémisphère Nord, dans le f

L'analyse complète

Matières premières

actualités
Premium
Et si la réalité (crise du coronavirus) rencontrait la science-fiction (la série peur sur le lac), avec impact sur les cours des MPA

Et si la réalité (crise du coronavirus) rencontrait la science-fiction (la série peur sur le lac), avec impact sur les cours des MPA

Lorsque l'on regarde les images des journaux télévisés au sujet de l'épidémie du coronavirus (pas encore une pandémie à ce stade), une chose doit interpeller les téléspectateurs que nous sommes : les personnes portent un simple masque, alors que les soignants sont habillés de la tête au pied comme un scaphandrier, soit exactement ce qui s'est produit dans la série de TF1 "peur sur le lac" diffusé début d'année 2020 en prime time le jeudi soir. Donc, si l'on pousse la réflexion sur le plan de la comparaison, lorsque le personnel soignant est habillé avec des combinaisons étanches, c'est bien le fait d'une présence d'un virus potentiellement mortel et surtout inconnu, donc sans antidote à la base; et seuls les plus hautes autorités sont informées du caractère spécial et urgent de la situation, déclenchant ainsi le système "secret défense". Bon d'accord, ce ne sont que des supposions, et qui normalement selon les médias devant informer la population avec un degré de transparence fort en pareille circonstance, et qui sans éléments de preuve ne peuvent être pris en compte, et donc normalement, cela ne peut être considéré pire que la grippe qui tue chaque année environ 10 000 personnes en France selon certaines sources d'informations qui circulent dans les médias. Mais alors, pourquoi un médecin chinois de 38 ans, en bonne santé et qui avait alerté les autorités chinoises dès fin d'année 2019, a-t-il succombé à ce coronavirus "covid-19" après avoir essayé de sauver des malades ? Là est tout le problème, et les marchés financiers sont en train de réagir brutalement ce lundi 24 février, alors que le coronavirus est en train de se disséminer un peu partout sur la planète en faisant des victimes humaines. Comme si tout était sous contrôle en Chine..., et qu'il fallait dormir tranquille. Tout cela est bien étrange, alors que les gouvernements de différents pays sont en train de tirer la sonnette d'alarme, en expliquant que nous ne sommes plus au stade d'une épidémie, mais que l'on s'approche du stade d'une pandémie ! Certains sortent donc du bois, en ayant assez de la langue de bois, et commence à mettre en garde leur population, comme en Corée du Sud avec l'avertissement du président de cet État.

Economies

actualités
Le coronavirus, est-ce le grain de sable qui va faire chuter les marchés ?

Le coronavirus, est-ce le grain de sable qui va faire chuter les marchés ?

Après des mois de hausse de l'ensemble des marchés, du fait d'un espoir d'accord commercial entre la Chine et les Etats-Unis, qui a été annoncé mi-octobre 2019, obtenu mi-décembre 2019 et concrétisé (signature) mi-janvier 2020, voilà que la machine semble s'enrayer de nouveau, avec la chute des marchés (MPA comprises), provenant d'un possible grain de sable avec le développement du coronavirus, alors que l'économie en Chine est dans une phase de ralentissement.

Informations

actualités
Un scénario de hausse du cours du blé avec cible potentielle à 195 €/t

Un scénario de hausse du cours du blé avec cible potentielle à 195 €/t

Le vendredi 20 septembre 2019, nous avons alerté avec le message suivant : "sécheresse et accord commercial, les deux seuls facteurs à suivre à l'avenir; vers un mouvement de hausse entre Octobre et Mars ?" (la preuve en image ci-dessous) Pourquoi ? Car il y a une anomalie sur un de nos modèles mathématiques quantitatifs en unité de temps hebdomadaire appelé "ISHALGO", sur la base d'un décompte de 6 mois. Encore une semaine à patienter, et si match il doit y avoir, cela va débuter à partir du 1er Octobre. Résultat des courses, notre modèle mathématique avec son alerte était bon, et le marché aura même été plus rapide en attaquant le col de première catégorie à compter du 26 septembre 2019. Alors fort du développement sur les 24 derniers mois de nos modèles mathématiques, et vue la période de crise actuelle que traverse le monde agricole, nous avons décidé exceptionnellement de mettre cet article entre toutes les mains des producteurs agricoles, français et européens en priorité. Cet article est un scénario parmi d'autres, mais avec une probabilité de réalisation à court terme supérieure aux autres scénarios.