Premium

Et si la réalité (crise du coronavirus) rencontrait la science-fiction (la série peur sur le lac), avec impact sur les cours des MPA

Lorsque l'on regarde les images des journaux télévisés au sujet de l'épidémie du coronavirus (pas encore une pandémie à ce stade), une chose doit interpeller les téléspectateurs que nous sommes : les personnes portent un simple masque, alors que les soignants sont habillés de la tête au pied comme un scaphandrier, soit exactement ce qui s'est produit dans la série de TF1 "peur sur le lac" diffusé début d'année 2020 en prime time le jeudi soir. Donc, si l'on pousse la réflexion sur le plan de la comparaison, lorsque le personnel soignant est habillé avec des combinaisons étanches, c'est bien le fait d'une présence d'un virus potentiellement mortel et surtout inconnu, donc sans antidote à la base; et seuls les plus hautes autorités sont informées du caractère spécial et urgent de la situation, déclenchant ainsi le système "secret défense". Bon d'accord, ce ne sont que des supposions, et qui normalement selon les médias devant informer la population avec un degré de transparence fort en pareille circonstance, et qui sans éléments de preuve ne peuvent être pris en compte, et donc normalement, cela ne peut être considéré pire que la grippe qui tue chaque année environ 10 000 personnes en France selon certaines sources d'informations qui circulent dans les médias. Mais alors, pourquoi un médecin chinois de 38 ans, en bonne santé et qui avait alerté les autorités chinoises dès fin d'année 2019, a-t-il succombé à ce coronavirus "covid-19" après avoir essayé de sauver des malades ? Là est tout le problème, et les marchés financiers sont en train de réagir brutalement ce lundi 24 février, alors que le coronavirus est en train de se disséminer un peu partout sur la planète en faisant des victimes humaines. Comme si tout était sous contrôle en Chine..., et qu'il fallait dormir tranquille. Tout cela est bien étrange, alors que les gouvernements de différents pays sont en train de tirer la sonnette d'alarme, en expliquant que nous ne sommes plus au stade d'une épidémie, mais que l'on s'approche du stade d'une pandémie ! Certains sortent donc du bois, en ayant assez de la langue de bois, et commence à mettre en garde leur population, comme en Corée du Sud avec l'avertissement du président de cet État.

Vous devez être abonné premium pour pouvoir lire cet article et accéder à ses commentaires

Connexion

Pas de compte ?

Découvrez gratuitement les services PRO pendant 15 jours.

Tester

Devenez un AgriTechNaute et accéder à pleins d'avantages, c'est gratuit

S'inscrire

Cela peut vous intéresser :


Vous devez être connecté pour lire ou écrire un commentaire

Connexion

Pas de compte ?

Découvrez gratuitement les services PRO pendant 15 jours.

Tester

Devenez un AgriTechNaute et accéder à pleins d'avantages, c'est gratuit

S'inscrire

4 Commentaires

News

Baisse

1 avril 2020 16:47

Les stocks hebdomadaires de pétrole brut US sont ressortis en hausse de 13,8 Mb (total de 469,2 Mb), par rapport à une h...

Baisse

1 avril 2020 16:38

Selon les statistiques hebdomadaires, la production américaine d'éthanol est ressortie à 840 000 barils par jour sur la ...

Hausse

1 avril 2020 15:56

L'Égypte prochainement de retour aux achats de blé, car selon Reuters, le président égyptien a demandé mardi, aux autori...

Stable

1 avril 2020 15:48

La volatilité fait son retour sur le cours du Colza, qui après une ouverture en baisse sur les 356 €/t, est allé en dire...

Hausse

1 avril 2020 15:24

Bonne nouvelle pour les producteurs de jus d'orange, la peur et la croyance des uns, fait le bonheur des autres. Un cour...