Les fondamentaux font tourner en bourrique les cours des céréales et oléagineux

Des fondamentaux pour les céréales comme pour les oléagineux qui pour partie sont haussiers et qui pour une autre partie sont baissiers, font que le marché n'arrive pas à se décider pour une direction plus qu'une autre. C'est donc la'attente qui prédomine avant la sortie du rapport USDA ce 12 janvier à 18h00.

Alors que les indices boursiers comme à leur habitude de ces dernières années démarrent la nouvelle année en fanfare, les cours des matières premières agricoles font du surplace. Ils ne baissent pas depuis le dernier jour de l'année 2017, mais ils ne progressent pas non plus ou si peu.

Il faut dire que les fondamentaux n'aident en rien à y voir clair. 

Il est vrai que les données concernant les ventes hebdomadaires américaines à l'export publiées exceptionnellement vendredi dernier ont déçu les marchés, avec des niveaux très faibles, mais dans le même temps c'était la semaine concernant la trêve des confiseurs, donc il ne fallait pas s'attendre à des volumes élevés. Et en parallèle, il y a eu des semaines où les ventes à l'export étaient extraordinairement élevées à l'automne dernier, et pour autant les cours ne montaient pas. Donc, retenir le fait de mauvais chiffres américains à l'export, ne peut expliquer en soi la stagnation des cours des matières premières agricoles.

Dans le même temps, le marché s'attend avec la sortie du rapport USDA de ce vendredi à 18h00 des révisions à la hausse de la production américaine de maïs et probablement de soja; alors que dans le même temps, il attend à un recul des surfaces de blé aux Etats-Unis avec la première estimation pour la campagne 2018/2019.

C'est comme pour le climat, où d'un côté le marché s'attend à de possibles dégâts de gel sur les blés d'hiver américain, alors que dans le même temps, il s'attend à des blés extraordinaires en zone mer Noire du fait de l'absence d'hiver froid et d'un temps relativement clément en pareille saison.

Dans le même ordre d'idée, l'excellent niveau d'exportation du soja et du maïs en Amérique du Sud, vient en confrontation avec le niveau en retard pour les exportations de soja et de maïs aux Etats-Unis. Et

Donc, on peut constater qu'à chaque mauvaise nouvelle sur le plan du fondamental, vient s'opposer une bonne nouvelle sur le même plan, soit effectivement une orientation totalement neutre des cours des céréales et des oléagineux; d'où la non prise de décision pour une orientation plus qu'une autre en ce début d'année.

Et dans le même temps, le retard de récolte de soja au Brésil (à cause des pluies) qui serait une bonne nouvelle pour le cours, vient en contradiction avec la faiblesse des exports américains et le risque de révision du rendement moyen aux Etats-Unis. Sans oublier la non compétitivité du blé américain, toujours 30 dollars la tonne plus cher que celui du blé argentin.

Et pourtant, voilà que la sécheresse rode sur la production de maïs en Afrique du Sud, ce qui serait la troisième année sur les 4 dernières années. Car le Nord du pays qui représente à lui seul les 2/3 des surfaces de maïs ne sont semés qu'à hauteur de 75 % des surfaces de maïs à cause de l'absence d'humidité des sols. Par contre, les 10 Mt de stocks à cette époque contre les 5 Mt l'année précédente à cause de la sécheresse viendrait empêcher toute hausse des cours du maïs en Afrique du Sud. Et en prime, des pluies sont attendues dans les jours à venir.

Mais dans le même temps, le marché reste circonspect de la parole du président américain, D.Trump, qui remet en cause les traités commerciaux, dont 1/4 du revenu des farmers américains dépend. Donc, de ce fait, plus personne n'ose bouger dans un sens comme dans l'autre, tant que la stabilité ne sera pas revenu sur ce plan là. Avec les autres pays se disant prêts à ne plus acheter autant de marchandises agricoles en provenance des Etats-Unis; la guerre commerciale faisant rage.

Donc au final, les fondamentaux sont à 50 % haussiers, comme ils sont à 50 % baissiers, de fait le marché dans son ensemble en ce tout début d'année attend avec impatience la parole de l'USDA avant de prendre position.

Analyse technique Blé Euronext le 9 01 2018
Analyse technique Blé Euronext le 9 01 2018

 

Cela peut vous intéresser :


2 Commentaires

Vous devez être connecté pour lire ou écrire un commentaire

Connexion

Pas de compte ?

Découvrez gratuitement les services PRO pendant 15 jours.

Tester

Devenez un AgriTechNaute et accéder à pleins d'avantages, c'est gratuit

S'inscrire

News

Hausse

24 juin 2019 17:24

Sur le plan de l'import, l'UE a indiqué le cumul pour la semaine dernière : 261 200 tonnes de flux physiques pour le maï...

Hausse

24 juin 2019 17:20

Sur le plan de l'export, l'UE a indiqué le cumul pour la semaine dernière : 29 000 tonnes de flux physiques pour le blé ...

Hausse

21 juin 2019 9:20

Les ventes hebdomadaire américaine à l'export sont ressorties pour le maïs à 399 000 t, pour le soja à 772 000 t, pour l...

Baisse

18 juin 2019 15:06

Sur le plan de l'import, l'UE a indiqué le cumul pour la semaine dernière : 355 300 tonnes de flux physiques pour le maï...

Baisse

18 juin 2019 15:02

Sur le plan de l'export, l'UE a indiqué le cumul pour la semaine dernière : 55 000 tonnes de flux physiques pour le blé ...