Les premières news haussières de l'année pour les cours du blé

Les premières informations positives de l'année pour un réveil des cours du blé en Europe ont été publiées ce mercredi, soit 2 jours avant le rapport USDA de ce vendredi, mais l'effet au final est nul sur le cours du blé qui recule légèrement avec des volumes peu élevés.

Pour l'Ukraine, l'analyste UkrAgroConsult vient de sortir sa première estimation de la future production de blé (R2018) pour l'Ukraine à seulement 25,1 Mt, soit son plus bas niveau depuis 4 ans. C'est tout de même 1,4 Mt de moins que l'estimation pour la récolte de 2017. Car malgré une hausse des surfaces de blé cette année du pays de 0,1 million d'hectares à un total de 6,27 Mha ainsi que d'excellentes notes à plus de 85 % des blés notés "satisfaisants à bons"; l'analyste alors que l'hiver est loin d'être fini, prédit une baisse du rendement moyen à 41,1 qx/ha contre 42,1 qx/ha en 2017.

La prudence serait du fait que les 15 % de blés notés dans un état "faible", pourraient subir des dégâts si le froid venait à prendre dans les jours et les semaines à venir.

Et en Europe, c'est France Agrimer qui met le marché en alerte, car l'institut d'Etat français vient de relever le niveau d'exportation de blé pour le pays et donc de diminuer d'autant les stocks de fins. De fait, le niveau d'exportation des blés français se retrouverait à un plus haut de 12 ans. C'est donc une hausse de 0,5 Mt d'exportation de blé au sein de l'UE qui amènerait à un total de 8,6 Mt. Il faut donc remonter à la campagne 2005/2006 pour retrouver 9,3 Mt d'exportation de blé français.

Ce niveau d'exportation de blé français serait une hausse de 38 % sur an, mais qui s'explique tout simplement par le fait d'une année catastrophique en termes de production à cause des excès de pluies en fin de cycle sur l'année 2016. Et sur les 5 premiers mois de la campagne 2017/2018, le niveau d'exportation de blé français se situe à un total de 3,35 Mt, soit une hausse de 2/3 sur un an à même date.

De plus, cela est donc possible, suite à de mauvaises récoltes de blé en Europe sur le plan de la qualité à cause des pluies tombées en Pologne, en Allemagne et au Royaume Uni.

Un bémol à tout cela, c'est le fait qu'il n'y a que très peu d'origines de blé qui soient capables de venir concurrencer le blé russe sur le plan de l'export. La France ne pouvant lutter à armes égales avec la Russie lors des appels d'offres de l'Egypte. Par contre, la France garde ses marchés à destination de l'Algérie et du Maroc suite à ses relations géopolitiques avec ces pays d'Afrique du Nord.

De fait, France Agrimer a réduit de 0,2 Mt son estimation pour l'exportation du blé hors de l'UE pour un total de 9,3 Mt. Mais au final, les stocks de fins de blé pour la France seront à un plus bas de 3 ans à un total de 2,9 Mt.

Analyse technique du Blé Mai18 le 10 01 2018

 


0 Commentaires

Vous devez être connecté pour lire ou écrire un commentaire

Connexion

Pas de compte ?

Devenez un AgriTechNaute et accéder à pleins d'avantages

S'inscrire

News

Hausse

10 août 2022 14:34

Le cours du Wheat décolle avec la nouvelle positive concernant le Taux d'inflation USA à 8,5% ! contre un consensus de m...

Stable

9 août 2022 18:27

Sur le plan de l'export (09/08), l'UE a indiqué le cumul pour la semaine précédente : 293 000 tonnes de flux physiques p...

Hausse

27 juillet 2022 16:16

Sur le plan de l'export (26/07), l'UE a indiqué le cumul pour la semaine précédente : 960 000 tonnes de flux physiques p...

Baisse

27 juillet 2022 16:05

Sur le plan de l'export (20/07), l'UE a indiqué le cumul pour la semaine précédente : 364 000 tonnes de flux physiques p...

Hausse

17 juillet 2022 11:01

La Chine s'engage dans l'émission de quotas de phosphate pour freiner les exportations d'engrais et ainsi préserver la s...