Les perspectives des marchés du blé pour l'année 2018

L'année 2018 arrive et l'analyse des différents paramètres nous permet de voir où le cours du blé peut évoluer au grès des informations du fondamental ainsi que du cycle des matières premières.

Nous savons maintenant tous, que depuis le mois de Février 2008, les cours du blé se retrouvent emprisonnés au sein d'une tendance baissière, même si l'année 2010 et l'année 2012 ont vu de sérieux rebonds suite à la sécheresse en zone mer Noire (2010) et aux Etats-Unis (2012), et que cette tendance de fond résiste encore.

Mais, d'un point de vue historique, nous savons aussi que les tendances baissières au niveau des matières premières agricoles ont une durée moyenne de 10 ans environ, ce qui est communément appelé le cycle baissier des matières premières. Et donc, qu'en 2018, ce cycle baissier devrait en tout état de cause prendre fin. Sachant que ce n'est pour autant, que les cours des céréales pourraient de suite entrer dans un cycle haussier. Et pour cause, selon le rapport sur l'offre et la demande (WASDE) de l'USDA, sur le papier, les stocks sont à un niveau record absolu, proche des 270 Mt dont 48 % sont mis au crédit de la Chine.

Par contre, il est vrai que selon un article de l'agence Bloomberg publié ce 26 décembre, les matières premières de base (agricoles essentiellement), ont été délaissées en cette année 2017, alors que les marchés actions aux USA ont bondi de 25 à 30 % et que les crypto-monnaies ont fait irruption avec des bonds de 500 à 1000 %; alors que dans le même temps, les taux américains à 2, 5 et 10 ans continuaient leurs baisses malgré 3 hausses de taux d'intérêt courts pat la Fed en 2017.

Fort de ce dernier constat, des analystes financiers n'hésitent plus à dire, qu'avec l'arrivée de l'année 2018, les cours des matières premières composant l'indice des commodités GSCI du S&P (24 au total) devraient débuter un cycle haussier de 10 ans; rien de moins que cela. Il faut dire que cet indice GSCI est proche de ses points bas annuels, et qu'à un moment ou un autre, il va bien finir par se redresser.

L'analyse est peut être basique, mais les financiers se basent bien souvent sur des éléments du passé pour se forger leurs propres opinions, et celle qui prévaut actuellement, serait du fait que les indices boursiers américains viennent de vivre une période de hausse de près de 9 ans, et que dans le même temps, les cours des matières premières agricoles viennent de vivre une période de baisse de près de 10 ans. Et à la vue du graphe ci-dessous, cela peut se discuter.

Comparaison de l'indice GSCI S&P Commodities et de l'indice S&P500
Comparaison de l'indice GSCI S&P Commodities et de l'indice S&P500

Mais après ces considérations très financières, revenant à ce qui est des fondamentaux du blé, et à quoi pourrait ressembler la trajectoire du cours du blé en 2018, sachant que ce qui est valable aujourd'hui risque fort bien d'être bouleversé demain suite à un fait extérieur non prévisible à l'heure où sont écrits ses lignes.

Pour cette année 2018, il faut tout d'abord prendre en compte le fait d'une légère diminution mondiale des surfaces de blé (540 millions d'acres en 2018), et cela à cause des faibles prix payés aux producteurs. Et sur cette base des faibles revenus, il faut aussi prendre en considération une moindre mise dans les engrais de fond et dans les intrants, pouvant provoquer une légère baisse de la production de blé sur cette planète en 2018.

Dans le même temps, on prendra en considération l'amélioration de l'environnement économique, qui permet aux classes moyennes des pays émergents (Chine, Inde, Indonésie, Brésil, Mexique et Russie) de consommer toujours plus de produits alimentaires transformés (viennoiseries, viandes, produits laitiers, jus de fruit, etc ...) et de fait une demande des produits agricoles toujours en croissance.

Rien qu'en prenant en compte ces 2 principaux facteurs, on peut se rendre compte que la marge de manoeuvre est maintenant de plus en plus étroite, et que la demande pourrait bien être supérieure à la demande, si en prime le facteur météorologie s'en mêle (présence de La Nina avec risque de sécheresse sur le continent des Amériques et risque de fortes pluies sur le continent de l'Asie).

Mais comme les stocks sont excessivement élevés, les principaux analystes annoncent des prix du blé coté à Chicago entre 4,20 et 4,80 $ le boisseau, soit des prix assez proches de l'année que l'on vient de vivre en 2017; donc pas de quoi être optimiste pour l'année à venir. Cela traduit sur le marché européen, nous donnerait des donc des prix du blé compris entre 158 et 174 €/t coté sur Euronext, soit un prix médian de l'ordre de 166 €/t (le Top de l'année 2003). Cela étant assez juste, puisque les Etats-Unis comme l'Europe n'arrivent plus à être compétitif sur le plan de l'export respectivement face à l'Amérique du Sud d'un côté et la zone mer Noire de l'autre.

Pour autant, alors que nous sommes à 6 mois du début de la récolte de blé de l'hémisphère Nord, des prix de 5 à 6 $ le boisseau restent du domaine du possible (175 à 190 €/t sur Euronext), et pour cela, des changements importants devront avoir lieu par rapport à la trajectoire actuelle. Il faut dire qu'après 4 années exceptionnelles de production de blé sur cette planète, la règle des 20/80 pourrait bien s'appliquer, avec la cinquième année qui serait décevante en termes de production (climat) et qui produirait de facto une baisse des stocks et qui se répercuterait de suite sur les prix à cause d'un accroissement de la demande.

En conclusion, sur ces dernières années, même en tendance baissière, le cours du blé a toujours bénéficié d'au moins un sursaut, et ce sera donc à ce moment-là qu'il sera temps de se positionner pour vendre son blé produit sur sa ferme, en connaissance de son seuil de commercialisation ou pas. Et si une tendance haussière vient à prendre forme, il sera toujours temps d'ajuster le tir le moment venu.

Analyse technique du Blé UT Hebdo sur 10 ans
Analyse technique du Blé UT Hebdo sur 10 ans

 

Dossier : Perspectives marchés 2018

Les perspectives des marchés du blé pour l'année 2018
LES PERSPECTIVES DES MARCHÉS DU BLÉ POUR L'ANNÉE 2018
L'année 2018 arrive et l'analyse des différents paramètres nous permet de voir où le cours du blé peut évoluer au grès des informations du fondamental ainsi que du cycle des matières premières.
Les perspectives des marchés des oléagineux pour 2018
LES PERSPECTIVES DES MARCHÉS DES OLÉAGINEUX POUR 2018
Le cours du colza, après avoir vécu plusieurs semestres dans une tendance haussière en unité de temps hebdomadaire, se retrouve actuellement dans une situation périlleuse à cause d'éléments de fonds p
Les perspectives des marchés du maïs pour l'année 2018
LES PERSPECTIVES DES MARCHÉS DU MAÏS POUR L'ANNÉE 2018
Le cours du maïs, après avoir passé une année 2017 dans le creux de la vague, pourrait bien se reprendre grâce à des éléments sur le plan des fondamentaux qui devraient jouer en sa faveur après des an

1 Commentaires

Vous devez être connecté pour lire ou écrire un commentaire

Connexion

Pas de compte ?

Découvrez gratuitement les services PRO pendant 15 jours.

Tester

Devenez un AgriTechNaute et accéder à pleins d'avantages, c'est gratuit

S'inscrire

News

Baisse

22 juillet 2019 18:17

A cause de la chaleur, la récolte de blé en Allemagne est révisée à la baisse de 0,9 Mt, pour un total de 23,8 Mt. C'est...

Baisse

15 juillet 2019 20:46

Sur le plan de l'export, l'UE a indiqué le cumul pour la semaine dernière : 48 900 tonnes de flux physiques pour le blé ...

Hausse

11 juillet 2019 18:08

Forte baisse de la production mondiale de Blé, avec un recul de 9,5 Mt, à un total de seulement 771,5 Mt. De fait, des s...

Baisse

8 juillet 2019 20:05

Sur le plan de l'export, l'UE a indiqué le cumul pour la semaine dernière : 87 500 tonnes de flux physiques pour le blé ...

Hausse

3 juillet 2019 16:10

Le cours du Wheat Sept19 essaye de se maintenir au-dessus des 5,05 $ le boisseau, soit le niveau de retracement des 38,2...